Massachusetts Daily Collegian

Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

Quatre candidates se battent pour deux sièges aux élections municipales

Back to Article
Back to Article

Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

By Kathrine Esten, Rebecca Duke Wiesenberg, and Alix Fournier

Hang on for a minute...we're trying to find some more stories you might like.


Email This Story






Après l’élection préliminaire de Amherst en Septembre, quatre candidates se présentent au deuxième tour pour les deux sièges de la première circonscription de ce qui sera le premier  Conseil municipal d’Amherst. Les candidates sont présentées par ordre alphabétique. Certaines réponses ont été condensées avant publication.

Sharon Povinelli, co-directrice d’une petite entreprise et membre depuis 2017 du comité financier d’Amherst

Motivation pour se présenter aux élections : «En tant que chef d’entreprise, j’ai des intérêts dans le développement du centre-ville et des écoles, bibliothèques et quartiers. J’allie une vision à long terme à des approches pragmatiques de résolution de problèmes ; j’ai plusieurs années d’expérience dans l’évaluation des chances de succès d’un projet.»

Ses trois priorités :

  • «Stabiliser le montant des impôts des habitants d’Amherst.»
  • «Faire des écoles primaires le principal projet d’investissement.»
  • «Accès sécurisé et piéton au centre-ville.»

Povinelli est résidente du premier arrondissement depuis 21 ans.

Ce sera le Premier Conseil Municipal. Comment  imaginez-vous le fonctionnement du conseil municipal au sein de la ville et comment allez-vous contribuer à la réalisation de cette vision ?

«Je crois à la responsabilité fiscale, à la transparence et à la responsabilité. Il est crucial pour notre gouvernement d’encourager la participation significative de nos résidents.  La Charte supporte cette idée par la création d’une Commission de Budgétisation Participative et à travers le maire par la création d’un Comité de Consultation des Résidents. Il incombe aux futurs conseillers municipaux de s’assurer que ces projets soient menés à terme.»

Quel est le principal problème que doit affronter Amherst en ce moment ?

«Ralentir l’augmentation de la taxe d’habitation fait partie des challenges principaux qu’affrontent notre ville ; cela affecte nos écoles, notre quartiers, nos centre-villes, la gestion de nos projets principaux et le niveau des services municipaux.»

A votre avis, quel rôle devraient avoir les  universités locales dans les décisions de la ville ?

«Nous sommes une communauté d’éducateurs vouée à l’éducation. Encourager une  symbiose entre l’Université du Massachusetts- Amherst, les Universités de Amherst et Hampshire et la ville nous amène à être partenaires d’investissements dans l’intérêt de la ville et de ses résidents.»

Si vous êtes élue membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec les intérêts des résidents permanents de la ville ?

«Les étudiants sont une partie essentielles de la vie et du commerce à Amherst. Ils sont représentatifs de notre passé et nous sommes une représentation possible de leur avenir. Cet ensemble crée une atmosphère plus vivante. En les accueillant dans notre communauté, nous leur montrons que nous les acceptons et nous les encouragions à devenir des membres responsables de cette communauté.»  

Cathy Schoen, économiste et ancienne vice-présidente sénior des Fonds du Commonwealth

Motivation pour se présenter aux élections : “Je voudrai donner en retour à notre communauté ce qu’elle m’a apporté et je crois que mes capacités d’analyse et à favoriser les consensus pourront aider à traverser les challenges conflictuels des années précédentes.»

Ses trois priorités :

  • «Prioriser les besoins urgents, en commençais par les écoles primaires.»
  • «S’assurer du développement économique et communautaire d’Amherst tout en prenant en compte la responsabilité environnementale.»
  • «Au nord d’Amherst, améliorer la sécurité routière.»

Schoen est résidente du premier arrondissement depuis 35 ans.

Ce sera le Premier Conseil Municipal. Comment  imaginez-vous le fonctionnement du conseil municipal au sein de la ville et comment allez-vous contribuer à la réalisation de cette vision ?

«Le succès requiert d’avoir une vue d’ensemble, une analyse réfléchie, et un programme de proximité avec les résidents, notamment les étudiants, pour travailler ensemble avec le maire. Le Conseil doit supporter les politiques de l’état, cela inclut le financement de UMass.»

Quel est le principal problème que doit affronter Amherst en ce moment ?

«Les subventions de l’état pour les villes sont réduites de par les réductions d’impôts fédéraux et régionaux. La principale source de revenu est donc l’impôt foncier, qui continue à augmenter. Nous affrontons des problèmes de payement des services et des arriérés dans les besoins des infrastructures, y compris les écoles, la caserne de pompiers, les rues etc.»

A votre avis, quel rôle devraient avoir les  universités locales dans les décisions de la ville ?

«Amherst a besoin de mettre en place un partenariat plus équitable avec [les universités]. Tout  Amherst dépend des services essentiels de la ville, les pompiers, la police, le déneigement, les écoles et les services publics ; toute la ville doit partager la responsabilité financière.»

Si vous êtes élue membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec les intérêts des résidents permanents de la ville ?

«Ma circonscription compte un grand nombre d’étudiants à Puffton, Brandywine, North Village, Presidential, etc. Ils [les résidents] demandent un meilleur système de transports publics, des rues et des passages piétons sûrs, un accès aux premiers secours, des dispensaires de marijuana, etc –des choses qui seront profitables à tous les autres habitants.»

Sarah Swartz, membre de la Commission Agricole d’Amherst et de l’Assemblée des Citoyens de la ville, alumni de UMass

Motivation pour se présenter aux élections : “Je me présente au Conseil Municipal parce que Amherst est ma ville. J’ai passé toute ma vie d’adulte dans cette communauté. Je veux promouvoir la transparence, l’honnêteté et le respect de tous dans ce premier Conseil Municipal.»

Ses trois priorités :

  • «Proposer des logements abordables.»
  • «Diversifier la base imposable par encourager l’implantation d’industries et d’entreprises.»
  • «Travailler à plus de durabilité dans notre communauté.»

Swartz est résidente du premier arrondissement depuis 28 ans.

Ce sera le Premier Conseil Municipal. Comment  imaginez-vous le fonctionnement du conseil municipal au sein de la ville et comment allez-vous contribuer à la réalisation de cette vision ?

«Les tâches du premier Conseil Municipal d’Amherst sont clairement décrites dans la Charte de la Ville de Amherst. Ce que je voudrais voir au sein de ce Conseil Municipal c’est de la diversité, qu’il soit accessible aux gens d’Amherst et que ses actions soient transparentes.»

Quel est le principal problème que dois affronter Amherst en ce moment ?

«La principale problématique de ce nouveau Conseil Municipal est de réunir et rassembler la population d’Amherst en tant que communauté où les gens se sentiront écoutés, respectés et représentés.»

A votre avis, quel rôle devraient avoir les  universités locales dans les décisions de la ville ?

«Je crois que [les universités] doivent avoir un rôle important dans la ville et travailler avec le maire sur les grandes décisions qui affectent les universités et la ville d’Amherst. Cette relation doit être encouragée pour en tirer des bénéfices mutuels. Les avantages énormes que ces entités s’apportent les unes aux autres peuvent être développés par un esprit de coopération et d’entraide.»

Si vous êtes élue membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec les intérêts des résidents permanents de la ville ?

«Les étudiantes et les résidents à l’année font tous partie de Amherst. Leurs besoins et leurs intérêts sont égaux et ils doivent être considérés comme tel…Je travaillerai sur l’implication des résidents, des étudiantes et en particulier des citoyens en marge de la société qui se sentent ‘exclus’ de la vie politique. Cette ville nous appartient à tous ; il faut donc s’assurer que toutes les voix, toutes les opinions et tous les besoins soient pris en compte.»

Nicola Usher,  coordinatrice du Centre de Survie d’Amherst, membre de l’Assemblée des Citoyens de la ville, conseillère des étudiants de licence à l’université de Santé publique et des sciences de la santé de UMass Amherst

Motivation pour se présenter aux élections : “Je veux montrer que les mères actives de jeunes enfants pourront participer au processus de décision de cette ville. Il est crucial que pendant que l’avenir d’Amherst se crée, les familles jeunes puissent s’asseoir à la table des négociations. J’aime l’endroit où je vis et devenir conseillère municipale ce serait pour moi une façon de contribuer positivement à la communauté que je chéris.»

Ses trois priorités :

  • «Encourager la construction de nouvelles écoles élémentaires améliorées qui seront responsables économiquement, pédagogiquement et qui incluront plus d’options pré scolaires plus abordables
  • «Augmenter la taxe commerciale pour réduire la taxe foncière imposée aux habitants afin de rembourser les arriérés des projets essentiels (école élémentaire , caserne des pompiers, bibliothèques, routes et aires de jeux)
  • «Surmonter les conflits du passé en travaillant ensemble afin de rendre les décisions législatives transparentes.»

 Usher est résidente du premier arrondissement depuis cinq ans.

Ce sera le Premier Conseil Municipal. Comment  imaginez-vous le fonctionnement du conseil municipal au sein de la ville et comment allez-vous contribuer à la réalisation de cette vision ?

«Le Conseil doit donner la priorité à l’engagement de la communauté et à l’éducation. Je suis une personne méthodique ; je me préoccupe de comment les décisions sont prises et communiquées. Les Conseillers auront besoin de travailler ensemble pour créer des façons d’être accessibles et transparents, par exemple en organisant des consultations à différents endroits et moments pour les habitants ou en organisant des réunions de communication sur des sujets importants et polémiques.»

Quel est le principal problème que dois affronter Amherst en ce moment ?

«À mon avis, le problème le plus urgent est la détérioration des bâtiments scolaires.»

A votre avis, quel rôle devraient avoir les  universités locales dans les décisions de la ville ?

«La ville doit continuer de collaborer avec les universités locales. Le climat peut être un peu tendu parfois mais les universités de UMass, Amherst et Hampshire sont des employeurs importants et des gros contributeurs économiques à la communauté même si parfois les étudiants ont des comportements dérangeants. Nous devons établir une communication basée sur nos points communs. Je voudrais aussi explorer la possibilité d’un partenariat entre entreprises publique et privées afin de s’occuper des problèmes de parking et de logement.»

Si vous êtes élue membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec les intérêts des résidents permanents de la ville ?

«Nous avons besoin de construire des connections plus solide entre voisins, en particulier avec les étudiants qui habitent hors du campus au nord d’Amherst. Toutes nos voix et tous nos votes sont importants, et tous nos intérêts sont légitimes. Il faut trouver un compromis et mettre en place une collaboration. Les étudiants sont les atouts les plus précieux d’Amherst et je souhaite avoir un gouvernement local qui s’en rende compte.»

Kathrine Esten peut être contactée à [email protected] et sur Twitter à @KathrineEsten.

Rebecca Duke Wiesenberg est chef du département des traductions et peut être contactée à [email protected]

Alix Fournier est le rédactrice de Français et peut être contactée à [email protected]

Leave a Comment

If you want a picture to show with your comment, go get a gravatar.




Navigate Left
  • Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

    Archives

    Otto B. de UMass nous parle de son art, de ses inspirations et de son approche iconoclaste du concert en direct

  • Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

    Archives

    UMass und Hampshire verbinden: warum es Sinn macht

  • Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

    Archives

    UDems discuss Israeli-American politics in current U.S. democracy

  • Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

    Archives

    Slow start, lackluster aggression sink UMass women’s basketball in loss against George Washington

  • Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

    Archives

    Malcolm X Cultural Center hosts lecture on Florence’s abolitionist past

  • Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

    Archives

    UMass releases five-year campus strategic plan

  • Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

    Archives

    Famous author of the ‘Magic Tree House’ series visits Eric Carle Picture Book Museum

  • Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

    Archives

    The crucial fifth defenseman: Jake McLaughlin

  • Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

    Archives

    UMass searching for first win on Saturday versus turnover-prone Harvard

  • Les questions-réponses détaillées des candidates de la première circonscription

    Archives

    No. 2 UMass readies for UConn, No. 10 Providence this weekend

Navigate Right