Massachusetts Daily Collegian

Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

Quatre candidats se disputent deux sièges au conseil municipal

%28Judith+Gibson-Okunieff%2FDaily+Collegian%29
Back to Article
Back to Article

Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

Hang on for a minute...we're trying to find some more stories you might like.


Email This Story






Suite aux élections préliminaires d’Amherst du 4 septembre, quatre candidats sont en lice pour les deux sièges de la 5ème circonscription du premier conseil municipal de la ville. Les candidats sont présentés par ordre de placement aux élections préliminaires. Certaines réponses ont été raccourcies pour publication.

Shahini Bahl-Milne, PhD, propriétaire d’une entreprise locale, ancien comptable agréé de PriceWaterhouse Coopers

 Motivation pour se présenter à l’élections : «Amherst a été ma première maison quand je suis arrivé d’Inde il y a 17 ans. Le nouveau conseil municipal aura d’importantes décisions à prendre qui affecteront tous les résidents. J’ai les qualifications, les compétences, l’expérience et l’énergie nécessaires pour écouter les différents points de vue et travailler pour faire d’Amherst une ville forte et prospère prenant en compte tous ses résidents. Y compris les populations les plus vulnérables, en poussant les personnes et les organisations à donner le meilleur de leurs capacités.»

Ses trois priorités:

  • «Créer des politiques et des stratégies pour nous assurer que notre gouvernement est réactif et que notre communauté est sécurisée et saine, avec une attention particulière pour nos résidents les plus vulnérables et en mettant l’accent sur des écoles saines et la création de logements pour les travailleurs.»
  • « Construire une économie durable avec une base fiscale diversifiée et les caractéristiques originales de Amherst. »
  • « La responsabilité environnementale avec un plan global pour faire d’Amherst une ville à empreinte carbone neutre. »

Bahl-Milne, résidente d’Amherst depuis 14 ans, a recueilli 773 voix lors des élections préliminaires.

Ce sera le premier conseil municipal d’Amherst. Comment envisagez-vous le fonctionnement du conseil municipal dans la ville et que ferez-vous pour créer cette vision ?

 «Outre son rôle législatif, je pense que le conseil municipal devra créer des passerelles entre les résidents, les entreprises locales, les associations, les universités et les comités et conseils de la ville. Il appartiendra aux conseillers de s’assurer que tous les électeurs sont entendus et que leurs préoccupations sont prises en compte lors des décisions, et que ces décisions seront ensuite communiquées aux électeurs. Je contribuerai à la mise en place de politiques favorisant un gouvernement inclusif et fort, et j’aiderai à créer des canaux de distribution de l’information en ligne et hors ligne d’une manière régulière et transparente avec les habitants du district 5.»

Quel est le plus gros problème auquel la ville d’Amherst est actuellement confrontée ?

«Financer les projets principaux – écoles, caserne de pompiers de South Amherst, services publics et bibliothèques – et les infrastructures (entretien régulier des routes, des trottoirs, etc.) sans augmenter les taxes foncières. Parmi ces projets, les écoles sont la priorité.»

A votre avis, quel rôle les universités locales devraient-elles avoir dans les décisions de la ville ?

 «Je considère l’UMass et les Universités de Amherst et Hampshire comme des parties prenantes et des partenaires clés de la ville. Ces universités ont une relation de partenariat avec la ville et devraient être impliquées dans les décisions ayant un impact sur les étudiants, les résidents, et la construction d’une ville forte. Je souhaite une collaboration des structures universitaires et municipales pour par exemple favoriser davantage de stages dans les administrations municipales et les entreprises locales, financer la recherche d’innovations sociales et l’implantation de jeunes entreprises…. Ainsi qu’investir et créer de nouvelles infrastructures.»

En tant que membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des résidents permanents de la ville ?

«J’aimerais avoir la possibilité de rencontrer les étudiants et les résidents pour mieux comprendre leurs préoccupations. L’une des préoccupations est le manque de logements dû aux étudiants. Je ferai la promotion de logements public-privé sur les campus. Nous pouvons aussi rechercher des exemples de solutions réalisées avec succès dans d’autres villes avec par exemple l’établissement d’un système de points pour suivre les violations de contrats de bail dans les locations (comme les nuisances sonores) et la création d’une application pour permettre aux propriétaires de noter les étudiants pour servir de référence.»

Darcy Dumont, directeur du comité Climate Action Now Western MA,  professeur d’école à Holyoke, avocat retraité

 Motivation pour se présenter aux élections: «Faire d’Amherst un modèle de durabilité (rivalisant avec UMass), d’inclusion et de démocratie».

 Ses trois priorités :

  • «Conscience écologique; Autoriser le Community Choice Energy à produire et utiliser notre propre énergie solaire et viser une efficacité énergétique stratégique; améliorer les transports en commun et impliquer les étudiants et / ou les services municipaux dans la réalisation des objectifs de développement durable de la ville. »
  • «Arrêter temporairement l’approbation de nouvelles constructions privées au centre-ville le temps que le Conseil crée un zonage urbain afin de préserver le caractère du centre-ville.»
  • « Faire des écoles de Wildwood et Fort River et de la construction d’une caserne de pompier les priorités d’investissement. »

Dumont, résident du district depuis 23 ans, a reçu 751 voix lors de l’élection préliminaire.

Ce sera le premier conseil municipal d’Amherst. Comment envisagez-vous le fonctionnement du conseil municipal dans la ville et que ferez-vous pour créer cette vision ?

 «Je souhaite qu’il soit transparent, réactif et qu’il inclue les différents décideurs. J’adopterais une politique selon laquelle les nominations aux comités / conseils reflèteront les divers milieux et des points de vue des habitants. »

Quel est le plus gros problème auquel la ville d’Amherst est actuellement confrontée ?

« Effacer les divisions qui existent suite aux campagnes politiques. »

A votre avis, quel rôle les universités locales devraient-elles avoir dans les décisions de la ville ?

« Amherst peut mieux travailler avec les trois universités – pour soutenir le développement économique commun, l’environnement, la qualité de vie et d’autres choses encore. Il faut faire des états des lieux réguliers des contributions et investissements de ces institutions dans la ville et dans l’économie locale.»

En tant que membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des résidents permanents de la ville ?

«Les étudiants sont des membres de la communauté précieux. Je représenterai l’intérêt des étudiants sur les questions urgentes d’action pour le climat et de justice sociale. Je contribuerai à la recherche de solutions pour davantage de logements étudiants, en proposant des logements à prix plus modérés pour le personnel et les étudiants de UMass qui choisissent de rester à Amherst, mais je soutiendrai également le désir des résidents de préserver le caractère originel du centre-ville.»

Paul Bobrowski, membre de l’assemblée municipale, membre du comité des finances, membre du conseil de Gouvernance du comté d’Hampshire

 Motivation pour se presenter aux élections : «Je veux rendre à la communauté ce qu’elle a donné à moi et à ma famille. Je crains que le niveau d’imposition élevé empêche les jeunes familles de s’installer en ville et qu’ils laissent passer les opportunités que nous avons ici. Je crains également que les résidents plus âgés ne puissent plus se permettre de vivre ici. Au-delà de cela, il y a d’autres problèmes importants et complexes à l’horizon pour notre ville et je pense pouvoir apporter une contribution précieuse à leur résolution.»

Ses trois priorités :

  • «Reconstruire nos deux écoles primaires (Fort River et Wildwood). Au-delà d’améliorer la qualité de l’éducation dispensée, il y a un grave problème de santé et de sécurité.»
  • « Accès à une caserne de pompiers au sud d’Amherst et EMT, un autre problème de santé et de sécurité.»
  • « Révision et potentiellement modification des règlements du zonage urbain pour le centre-ville afin d’atténuer les inquiétudes concernant les nouvelles constructions, le stationnement et l’apparence des nouveaux bâtiments.»

Bobrowski, résident du district depuis 20 ans, a reçu 465 voix lors de l’élection préliminaire.

Ce sera le premier conseil municipal d’Amherst. Comment envisagez-vous le fonctionnement du conseil municipal dans la ville et que ferez-vous pour créer cette vision ?

«Le Conseil devra constituer de nombreux comités avant de pouvoir se lancer sur les questions de fond. En outre, il devra également établir ses propres règles et pratiques. Il sera scruté comme sous un microscope par la ville. La transparence dans ce processus est primordiale. L’étape suivante sera pour moi d’encourager un réexamen et une modification du plan directeur puis d’obtenir son approbation finale. Cette approbation servira de tremplin pour modifier le zonage urbain du centre-ville afin d’apaiser les craintes des citoyens à propos du développement du centre-ville et d’autres initiatives liées à l’utilisation des terres, aux taxes, etc. Les 4 projets majeurs devront être réétudiés et poursuivis une fois que la question des écoles primaires aura été résolue. Tout cela pourra se produire grâce à des forums de discussion et une implication profonde des citoyens. Je travaillerai pour créer un consensus et de la transparence.

«Je crois fermement que nous devons diminuer les divisions de la ville, les divisions à propos de nos écoles et de notre forme de gouvernement. Je crois que cette nouvelle forme de gouvernement ne va pas juste fonctionner, mais qu’il va fonctionner extrêmement bien si nous appliquons une approche collaborative avec un esprit de générosité. Nous devons fuir l’absolutisme et donner à la notion de compromis sa place légitime dans notre politique.»

Quel est le plus gros problème auquel la ville d’Amherst est actuellement confrontée ?

«La reconstruction de nos deux écoles primaires. Fort River est en fin de vie et Wildwood n’en est pas loin également. La santé et la sécurité de nos enfants et de nos enseignants sont en jeu.»

A votre avis, quel rôle les universités locales devraient-elles avoir dans les décisions de la ville ?

 « Pour les initiatives spécifiques, ces institutions sont des partenaires précieux et ils devraient avoir voix au chapitre. Au-delà de cela, les étudiants et les professeurs sont des citoyens comme tous les autres et je me réjouis de leur implication dans le gouvernement local.»

En tant que membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des résidents permanents de la ville ?

 «Tous les résidents peuvent potentiellement être impactés par des problèmes conflictuels. Parfois, une politique qui est bonne pour la ville peut avoir un impact disproportionné sur un quartier spécifique. En tant que conseiller, j’équilibrerai le pour et le contre de toutes les politiques et j’écouterais toutes les parties avant de prendre une décision. Les étudiants ont le droit d’être entendus sur un pied d’égalité avec les autres résidents. J’étais étudiant ici, on a vécu dans Main street, East Pleasant street, Puffton Village, sur la colline Shutesbury, derrière le CVS et dans les appartements Crestview. Je comprends la position des étudiants dans cette ville et je vais les représenter équitablement.»

Samuel (Sam) Macleod, vice-président de l’association Amherst Youth Soccer, alumi de UMass

Motivation pour se présenter aux élections : « Je me soucie profondément Amherst et je veux m’assurer que nous répondrons efficacement aux besoins de nos résidents tout en transformant Amherst en une communauté éco-sensible et favorable aux entreprises … .Mon éducation et mes expériences me rendent particulièrement qualifié pour aider à diriger Amherst en ce moment. Je vais apporter une perspective à long terme et un esprit pratique et indépendant à notre conseil tout en faisant progresser le gouvernement vers ce que nous attendons tous.»

Ses trois priorités :

  • «Écouter les préoccupations et les souhaits de nos résidents du district 5.»
  • «Faire progresser Amherst vers une forme de communauté inclusive, durable et favorable aux entreprises.»
  • «Répondre aux besoins d’infrastructures des écoles primaires, de la caserne de pompiers de South Amherst, d’espaces pour les Seniors, de travaux publics et de rues sûres offrira un meilleur accès aux piétons et aux cyclistes, tout en favorisant les transports en commun.»

Macleod, membre de la communauté Amherst depuis 55 ans, a reçu 460 voix lors de l’élection préliminaire.

Ce sera le premier conseil municipal d’Amherst. Comment envisagez-vous le fonctionnement du conseil municipal dans la ville et que ferez-vous pour créer cette vision ?

 «Le conseil municipal assurera le leadership et la prise de décisions législatives pour Amherst. Les représentants du conseil municipal doivent répondre aux préoccupations et aux priorités de nos résidents. Les responsabilités du conseil municipal sont définies dans la Charte que nous avons adoptée. Nous établirons des priorités pour le maire, approuverons les membres des comités et les budgets, déterminerons les changements de zonage urbain et de règlement intérieur, entre autres responsabilités. »

Quel est le plus gros problème auquel la ville d’Amherst est actuellement confrontée ?

«Le problème de coûts de la vie à Amherst et les contraintes financières qui limitent sa capacité à répondre aux besoins en matière de services et d’améliorations des infrastructures.»

A votre avis, quel rôle les universités locales devraient-elles avoir dans les décisions de la ville ?

«L’éducation est de loin le principal secteur et le principal moteur d’Amherst. La ville et les universités ont un intérêt mutuel dans le bien-être et le succès à long terme de notre communauté. Nous devons collaborer autant que possible à cet égard. Le conseil municipal doit écouter tous les résidents et actionnaires pour la prise des décisions par le conseil municipal afin de répondre aux préoccupations.»

En tant que membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des résidents permanents de la ville ?

 «Leurs intérêts se chevauchent à bien des égards. Je compte représenter TOUS nos résidents, y compris les étudiants, qui constituent une partie importante de notre communauté. J’ai étudié à UMass et je comprends les problèmes auxquels les étudiants font face.»

Kathrine Esten peut être contactée à [email protected] et suivie sur Twitter à @KathrineEsten.

Meg Beauregard est la traductrice pour la version française et peut être contactée à [email protected]

Alix Fournier est l’éditrice pour la version française et peut être contactée à [email protected]ss.edu.

Leave a Comment

If you want a picture to show with your comment, go get a gravatar.




Navigate Left
  • Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

    Archives

    Design Building awarded LEED Gold certification

  • Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

    Archives

    来信:一次被迫的道别

  • Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

    Archives

    手紙:コリージャン編集室強制移動

  • Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

    Archives

    Brief: Ein erzwungener Abschied

  • Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

    Archives

    A-10 Notebook: VCU nearly upsets #4 Virginia with close defeat

  • Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

    Archives

    Un addio forzato.

  • Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

    Archives

    Walker: Sizing up the second half of UMass hockey’s 2018-19 season

  • Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

    Archives

    Homophobe und antisemitischen Ereignisse passierten letzte Woche in Baker Hall

  • Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

    Archives

    Editorial: Thanks to alumni support, the Collegian office is ours

  • Questions-réponses avec les candidats au conseil municipal de cinquième circonscription d’Amherst

    Archives

    Student activists demand Board of Trustees to recognize student debt crisis

Navigate Right