Massachusetts Daily Collegian

Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

L'élection générale aura lieu le 6 novembre

%28Judith+Gibson-Okunieff%2FDaily+Collegian%29
Back to Article
Back to Article

Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

Hang on for a minute...we're trying to find some more stories you might like.


Email This Story






Suite aux élections préliminaires  d’Amherst du 4 septembre, quatre candidates sont en lice pour les deux places de la 4ème circonscription au premier conseil municipal d’Amherst. Les candidats sont présentés dans l’ordre de leur placement aux élections préliminaires. Certaines réponses ont été condensées pour publication.

Evan Ross, faculté des sciences naturelles de UMass

Motivation pour se presénter aux élections : « Amherst construit un nouveau gouvernement, et il ne devrait pas être composé des mêmes personnes que précédemment. En tant que candidat qui débute, j’apporterai une nouvelle voix et un visage frais au gouvernement de la ville. En tant que millénial, j’apporterai la diversité générationnelle. En tant que locataire, je représenterai les intérêts des locataires au gouvernement. »

Ses trois priorités :

  • « Logement. Nous avons besoin d’augmenter le nombre de logement pour satisfaire la demande et endiguer le problème de la hausse des loyers. Nous devons nous assurer que la construction de nouveaux logements satisfait les demandes des habitants à revenus modérés et faibles. »
  • « Écoles. Amherst a des écoles publiques de qualité et notre ville doit continuer d’en faire une priorité. Mais les écoles primaires de Wildwood et Fort River sont en mauvais état donc le Conseil de la Ville doit donner la priorité à financer de nouveaux bâtiments pour remplacer les vieux bâtiments dépassés. »
  • « Infrastructure. Amherst a plusieurs projets importants qui ont besoin de financements. Nous avons aussi besoin d’investir dans les trottoirs et pistes cyclables. Financer ces infrastructures nécessitera d’augmenter les revenus de la ville sans augmenter les impôts fonciers. »

Ross, habitant du district depuis 7 ans, a reçu 439 votes aux élections préliminaires.

Ce sera le premier conseil de ville d’Amherst. Comment imaginez-vous le fonctionnement du conseil municipal, et qu’allez-vous faire pour réaliser cette vision ?

« Le changement de gouvernement est une grande transition pour Amherst. Certaines personnes le craignent alors que cela devrait être vu comme une opportunité stimulante de construire un gouvernement transparent, représentatif, et responsable. Mais la réussite repose sur l’élection de personnes engagées et motivées, prêts à collaborer et à faire des compromis, et avec l’esprit ouvert.

« Les conseillers de la ville doivent être plus que législateurs; ils doivent être la liaison entre le gouvernement et les habitants. Le nouveau Conseil doit assurer une forte sensibilisation auprès de la communauté et favoriser l’engagement publique. Je m’engage à organiser des réunions formelles et informelles avec la communauté pour faire en sorte que tous les habitants aient l’opportunité d’être entendus. »

Quel est le principal problème que devra affronter la ville d’Amherst ?

« Amherst a un grave problème de logement. Les prix des loyers sont élevés. Les taux d’inoccupation sont bas. C’est difficile pour les locataires étudiants et non-étudiants de trouver un logement disponible, abordable et adéquat. Ce marché locatif difficile favorise la transformation d’habitations familiales en colocations ce qui qui réduit le nombre de maisons disponibles pour les jeunes familles. Et les impôts élevés poussent les habitants à faible revenu et les personnes âgées qui ont un revenu fixé, à sortir de la ville. Ces problèmes ont un effet de ricochet dans notre communauté. Le logement doit être la première priorité du premier Conseil. »

Quel rôle vous vous sentez que les collèges et les universités locaux devraient jouer pour faire des décisions de la ville ?

« Les institutions d’éducation supérieure d’Amherst peuvent et doivent être des partenaires proches de la ville pour faire progresser Amherst. Une option est la collaboration de la ville avec  les universités et le secteur privé pour développer notre économie locale. Les universités produisent un gros capital intellectuel par les étudiants. Nous pouvons utiliser ce capital pour attirer des entreprises à Amherst, et ainsi agrandir notre communauté d’entreprises et diversifier notre assiette fiscale. »

En tant que membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des résidents permanents de la ville?

« Les étudiants sont aussi habitants d’Amherst. Le quatrième district compte plusieurs dortoirs et des logements hors-campus. Leurs problèmes et intérêts doivent être représentés au Conseil. Nous devons arrêter de différencier les étudiants des autres habitants et définir les problèmes comme des problèmes d’étudiants ou de non-étudiants, mais plutôt regarder ces problèmes comme ceux de toute la communauté. »

Jacqueline Maidana, membre de l’assemblée municipale, membre du  comité de coordination, membre du comité consultatif

 Motivation pour se presénter aux élections : « Je me soucie profondément de Amherst…. En tant que conseillère de la ville, je continuerai d’avoir une voix. »

Ses trois priorités :

  • « Logements abordables avec des faibles consommations d’énergie. »
  • « Projets d’investissement. »
  • « Baisse des impôts pour les propriétaires. »

Maidana, habitante du district depuis 8 ans, a reçu 412 votes aux élections préliminaires.

Ce sera le premier conseil de ville d’Amherst. Comment imaginez-vous le fonctionnement du conseil municipal, et qu’allez-vous faire pour réaliser cette vision ?

« Créer un nouveau plan directeur, réviser les règles du zonage urbain et mettre en place de nouveaux conseils et comités. »

Quel est le principal problème que devra affronter la ville d’Amherst ?

 « Les étudiants et les populations à revenus  modérés et faibles ont besoin de logements abordables peu consommateurs d’énergie. »

A votre avis, quel rôle   devraient avoir les universités locales dans la prise de décisions de la ville ?

« Les institutions doivent faire plus pour fournir des logements étudiants abordables sur les campus et financer d’autres services utiles. »

En tant que membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des résidents permanents de la ville?

« J’ai fait mon master à UMass, je connais les difficultés auxquelles font face les étudiants. La première étape est la communication. »

Stephen(Steve) Schreiber, membre de l’assemblée municipale, représentant d’Amherst au comité de planification de la vallée des Pionniers, professeur et chef du département d’architecture à UMass

Motivation pour se presénter aux élections : « Je suis le seul candidat avec une expérience professionnelle en design et planification. Pourquoi je pense que c’est important ? Parce que notre conseil municipal va faire ses débuts pendant une période importante pour tout la ville dans la décision de ce que nous voulons et attendons du développement de la ville, en particulier au centre-ville. »

Ses trois priorités :

  • « Je soutiens une autre vision du zonage urbain et le développement de zones non construites dans nos centres-villes. Si le développement est fait stratégiquement et intelligemment, notre assiette fiscale augmentera et donnera un nouveau souffle à notre centre-ville et autres centres et diversifiera notre communauté. »
  • « Je soutiens l’implémentation d’un plan d’immobilisation qui financera (avec le soutien privé et de l’état) des projets de construction nécessaires dans la ville; la rénovation et l’expansion de la bibliothèque Jones, le remplacement de deux écoles primaires, et l’actualisation ou le remplacement de la caserne de pompiers centrale et des bâtiments de travaux publics. »
  • « Il est essentiel que nous maintenions des services de haute qualité pour les habitants, les employés et les visiteurs. »

Schreiber, habitant du district depuis 13 ans, a reçu 381 votes aux élections préliminaires.

Ce sera le premier conseil de ville d’Amherst. Comment imaginez-vous le fonctionnement du conseil municipal, et qu’allez-vous faire pour réaliser cette vision ?

« Je voudrais établir un conseil municipal avec une structure et une culture qui embrasse tous les différents points de vue et où il y a un respect de tous. »

Quel est le principal problème que devra affronter la ville d’Amherst ?

 « A quoi voulons-nous que notre centre-ville ressemble dans 20 ans ? A partir de quand le développement devient trop développé et de quel niveau de développement voulons-nous et avons-nous besoin pour diversifier notre base fiscale, répondre aux attentes des habitants, animer notre ville, tout en préservant les espaces verts et tout ce qui fait d’Amherst une ville géniale ? Comment allons-nous encourager un développement qui nourrit la diversité et reste utile à un large spectre d’habitants et de visiteurs ? C’est le genre des questions auxquelles je réponds professionnellement depuis plusieurs dizaines d’années, y compris les dix années où j’ai fait partie du comité de planification d’Amherst. Je suis aussi le fondateur du département d’architecture à UMass. »

A votre avis, quel rôle   devraient avoir les universités locales dans la prise de décisions de la ville ?

« Les universités d’Hampshire, Amherst et UMass sont les moteurs économiques d’Amherst. Les étudiants, la faculté et le personnel de ces institutions devraient participer au gouvernement de la ville de façon significative. »

En tant que membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des résidents permanents de la ville ?

« Beaucoup d’habitants de mon district sont étudiants. J’aime habiter dans une zone où il y a un équilibre entre locataires étudiants et habitants permanents. Je crois que nous devrions accueillir des étudiants au centre-ville et dans tous les quartiers, et nous devrions maintenir des quartiers sûrs et sains. »

David Reffsin, bénévole à la  School Equity Task Force, bénévole à Not Bread, ancien coach de l’équipe féminine de basketball du lycée Franklin County Tech

Motivation pour se presénter aux élections : « Ma principale motivation à participer est de m’assurer que le Conseil de la Ville représente les différentes voix qui ont besoin d’être entendues. Il est trop important d’éviter d’avoir un conseil unilatéral. Nous avons besoin de nouvelles voix qui viennent d’horizons divers pour représenter tous les habitants de notre ville. »

Ses trois priorités :

  • « Le zonage urbain…. Cela impliquerait de revoir comment le conseil de planification étudie les propositions de construction de nouveaux bâtiments dans les centres de la ville et décider ensuite si les lois de zonage ont besoin d’être modifiées. »
  • « La priorisation des projets d’ivestissements principaux… Décider comment classer l’urgence des nombreux projets principaux, incluant les deux écoles primaires qui ont besoin de réparations. »
  • « L’environnement… Je veux encourager la ville à améliorer tous les bâtiments de la ville pour les rendre plus écologiques et exiger que toutes les nouvelles constructions soient construites avec une politique d’énergie zéro ainsi que la certification de LEED. »

Reffsin, habitant du district depuis 34 ans, a reçu 271 votes aux élections préliminaires.

Ce sera le premier conseil de ville d’Amherst. Comment imaginez-vous le fonctionnement du conseil municipal, et qu’allez-vous faire pour réaliser cette vision ?

« Le conseil municipal sera responsable de la supervision de tous les conseils et les comités. Les membres de ces conseils doivent être recrutés stratégiquement pour avoir la meilleure représentation de la diversité de notre population. Tous les membres du conseil municipal doivent s’engager à travailler avec tout le monde et d’assurer le respect de toutes les opinions. Et aussi, puisque cela sera le premier Conseil de la Ville, les compromis sur les problèmes importants devront devenir une priorité. »

 Quel est le principal problème que devra affronter la ville d’Amherst ?

« Le plus grand problème de la ville actuellement est de donner la priorité à certains des nombreux de projets d’investissements principaux qui sont nécessaires. Je travaillerai à décider lesquels de ces projets sont vraiment nécessaires. »

A votre avis, quel rôle   devraient avoir les universités locales dans la prise de décisions de la ville ?

« Les universités du Massachusetts, d’Amherst et de Hampshire sont clairement impliquées dans notre ville. Elles devraient être invitées à participer aux nombreux comités de la ville et à donner des conseils pour faciliter les échanges d’idées. Bien sûr, le Conseil aura le vote final. »

En tant que membre du conseil municipal, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des résidents permanents de la ville ?

« Nos collèges et l’université sont des endroits vibrants et Amherst en bénéficie de beaucoup de façons grâce aux étudiants qui habitent dans toutes les zones de notre ville. Nous accueillerons les étudiants qui sont respectueux et veulent être responsables. »

Kathrine Esten est une journaliste du Collegian et peut être contactée à [email protected] et suivie sur Twitter @KathrineEsten.

Tanya Asnani est la traductrice pour la version française et peut être contactée à [email protected]

Alix Fournier  est l’éditrice de la version française et peut être contactée à [email protected]

 

Leave a Comment

If you want a picture to show with your comment, go get a gravatar.




Navigate Left
  • Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

    Archives

    Design Building awarded LEED Gold certification

  • Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

    Archives

    来信:一次被迫的道别

  • Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

    Archives

    手紙:コリージャン編集室強制移動

  • Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

    Archives

    Brief: Ein erzwungener Abschied

  • Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

    Archives

    A-10 Notebook: VCU nearly upsets #4 Virginia with close defeat

  • Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

    Archives

    Un addio forzato.

  • Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

    Archives

    Walker: Sizing up the second half of UMass hockey’s 2018-19 season

  • Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

    Archives

    Homophobe und antisemitischen Ereignisse passierten letzte Woche in Baker Hall

  • Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

    Archives

    Editorial: Thanks to alumni support, the Collegian office is ours

  • Questions-réponses avec les candidats du quatrième circonscription d’Amherst

    Archives

    Student activists demand Board of Trustees to recognize student debt crisis

Navigate Right