Fraternité est inculpée par le Grand Jury du Hampshire

Les incidents concernants l’inculpation s’étaient produits en automne 2017

%28Collegian+file+photo%29

(Collegian file photo)

By Hayley Johnson, Cleo Guillou, and Mandy Koska

Un grand jury du Hampshire a inculpé la branche Theta Mu de l’Université du Massachusetts de Pi Kappa Alpha pour deux incidents de bizutage et deux incidents d’accusation de fourniture d’alcool à un mineur. Selon le porte-parole du bureau du procureur du district du Nord-Ouest, Mary Carey, les accusations sont liées à des incidents qui se sont produits en automne 2017 et qui ont entraîné l’hospitalisation d’un étudiant intoxiqué par l’alcool.

Selon Ed Blaguszewski, directeur exécutif des communications stratégiques à l’Université, toutes les activités de Pi Kappa Alpha sont maintenant suspendues après une suspension provisoire de la fraternité mise en place l’automne dernier.

“Dans le cadre du processus de conduite des étudiants, une sanction qui sera sérieusement évaluée dissout la reconnaissance du chapitre par l’université,” a déclaré Blaguszewski dans un communiqué. “En partenariat avec l’organisation nationale, cela serait l’équivalent de la révocation de la charte du chapitre, ce qui priverait définitivement la section locale de reconnaissance officielle.” Les actes d’accusation prétendent que la fraternité aurait fourni de l’alcool à quelqu’un de moins de 21 ans. Chaque accusation est punissable par une amende allant jusqu’à 2 000 dollars, selon M. Carey.

Les accusations de bizutage allèguent que la fraternité “s’est engagée dans une conduite ou une méthode d’initiation à une organisation étudiante qui a délibérément ou inconsciemment mise en danger la santé physique ou mentale de tout élève ou autre personne,” a déclaré Carey dans un communiqué. Ces frais sont punissables par une amende allant jusqu’à 3 000 dollars. Une date pour la lecture de l’acte d’accusation n’a pas encore été fixée pour la Cour supérieure du Hampshire.

Hayley Johnson est la rédactrice en chef et peut être contacté à [email protected] et suivie sur Twitter @hayleyk_johnson

Mandy Koska est la traductrice pour la version française et peut être contactée à [email protected]

Cleo Guillou est l’éditrice de la version française et peut être contactée à cguillou@umass.edu