Massachusetts Daily Collegian

Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

Quatre candidats sont en compétition pour deux places au conseil municipal

Courtesy of Amherst Town Council

Courtesy of Amherst Town Council

By Kathrine Esten, Tanya Asnani, and Alix Fournier

Hang on for a minute...we're trying to find some more stories you might like.


Email This Story






Suite à l’élection préliminaire d’Amherst du quatre septembre, quatre candidats sont en compétition pour représenter la deuxième circonscription dans ce qui sera le premier conseil municipal d’Amherst. Les candidats sont présentés selon leurs résultats à l’élection préliminaires. Certaines réponses ont été condensées pour publication.

Lynn Griesemer, présidente du conseil du Amherst Survival center, ancienne membre de l’assemblée des citoyens de Amherst, ancienne vice-présidente associée UMass au développement économique

Motivation pour se presénter aux élections : «C’est une transition majeure pour notre ville, je veux aider à ce qu’elle se passe bien: écouter différents points de vue, trouver des terrains d’entente et progresser. Nous n’aurons qu’une seule chance de bien commencer…Je veux utiliser mon expérience dans les développements économiques pour diversifier l’assiette fiscale et alléger les taxes sur les propriétaires.»

Ses trois priorités:

  • «Travailler pour que la transition à cette nouvelle forme de gouvernement soit constructive et réussie.»
  • «Diversifier l’assiette fiscale locale par un développement économique créatif qui respecte le caractère de notre petite ville.»
  • «Promouvoir une gestion plus rigoureuse des infrastructures publiques, y compris les écoles primaires, les pompiers, les services d’entretien des espaces publiques et la bibliothèque.»

Griesemer, habitante d’Amherst depuis 30 ans, a reçu 855 votes à l’élection préliminaire.

Ce sera le premier conseil municipal de la ville d’Amherst. Comment imaginez-vous le fonctionnement du conseil au sein de la ville, et comment allez-vous contribuer à la réalisation de cette vision ?

«Je n’ai aucune illusion concernant les défis que ce premier conseil municipal va affronter. Mais j’aime les défis, surtout quand c’est pour une bonne cause. Et faire partie de la transition réussie de notre ville est une très bonne cause. Les problèmes que nous affronterons ne sont pas faciles à résoudre et ils exigeront d’avoir des discussions attentives, des pensées innovantes, et de faire des compromis. C’est une approche que j’utilise dans ma vie personnelle et j’espère pouvoir apporter cette attitude et cette expérience en tant que membre du nouveau conseil.»

Quel est le principal problème que doit affronter Amherst en ce moment ?

«Répondre aux attentes des citoyens concernant la qualité des écoles publiques et des services tout en gardant le contrôle sur les taxes d’habitation.»

A votre avis, quel rôle devraient avoir les universités locales dans la prise de décisions de la ville ?

«Les universités sont les clés de notre identité et de notre vitalité. Nous avons été très efficaces dans le maintien d’une forte collaboration pendant des années, en particulier dans les domaines du développement économique, de l’énergie et de la conservation de l’eau. Je veux construire à partir de cette relation et chercher des opportunités pour la ville et les campus de réussir ensemble.»

En tant que membre du conseil municipal de la ville, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des habitants permanents de la ville?

«Beaucoup d’habitants de mon district sont étudiants, donc ils font partie des électeurs que je veux représenter. Mon expérience a été très positive et je crois que nous pouvons continuer à trouver des terrains d’entente à travers la communication et le partage de perspectives.»

Patricia De Angelis, membre de l’assemblée des citoyens et bénévole au sein de la communauté

Motivation pour se presénter  aux élections : «Amherst est une communauté diversifiée… Je crois en la création d’espaces aussi bien physiques qu’émotionnels, où toutes les voix peuvent être entendues. L’idée d’une Amherst qui célèbre la diversité, qui est juste et qui se dépasse pour construire durablement est ce qui me motive à participer à l’élection.»

Ses trois priorités :

  • «Développer des politiques de conseils et des procédures solides. Je travaillerai à la mise en place de comités et de groupes de travail qui incluront un nombre significatif de résidents qui s’expriment peu et qui sont touchés par les décisions du conseil.»
  • «Revisiter/Réviser la stratégie directrice pour permettre des décisions de développement durables pour l’avenir. Le plan devra fournir un cadre pour définir les principaux projets d’immobilisations et clarifier ce que nous appelons bâtiments à “usage-mixte” et développement durable/vert, responsabilités personnelles et développer ces définitions.»
  • «Assurer que tous les environnements sont physiquement et émotionnellement sains pour nos étudiants, personnes âgées, jeunes familles et ceux parmi nous qui sont soumis à des  risques de précarité et d’oppression.»

De Angelis, habitante d’Amherst depuis 25 ans, a reçu 572 votes à l’élection préliminaire.

Ce sera le premier conseil municipal de la ville d’Amherst. Comment imaginez-vous le fonctionnement du conseil au sein de la ville, et comment allez-vous contribuer à la réalisation de cette vision?

«Le conseil gouvernera notre communauté et sera chargé de prendre en compte les préoccupations et idées des citoyens en considérant plusieurs aspects, comme les problèmes de développement et économiques, la création de politiques et de pratiques qui favorisent la durabilité et trouver des solutions pour répondre et équilibrer les problèmes économiques, environnementaux et de justice sociale. J’ai l’intention de travailler avec tous les membres du conseil pour créer des politiques et des procédures qui nous permettront de fonctionner efficacement. Pour cela, nous aurons besoin d’utiliser les idées des nouveaux arrivants mais également l’expérience de l’administration en place et des membres des comités lorsque nous prendrons la responsabilité de gouverner.»

Quel est le principal problème que doit affronter Amherst en ce moment ?

«Trouver des moyens de financer les projets principaux : reconstruction et rénovation de nos écoles primaires et nos bibliothèques, rénover le bâtiment du service de travaux publics et la caserne des pompiers de North Pleasant pour utiliser des camions plus modernes. Nous avons aussi besoin d’une caserne de pompiers au sud d’Amherst. Utiliser nos réserves de fonds est une façon de financer le commencement de ces projets mais nous avons besoin d’obtenir plus de subventions fédérales et de l’état et de faire participer les Universités de UMass et Amherst.»

A votre avis, quel rôle devraient avoir les universités locales dans la prise de décisions de la ville ?

«La relation entre la ville et les universités locales (Hampshire, Amherst, et UMass) est très forte, ce qui offre des gros avantages mais crée aussi des défis. Par exemple, l’Université du Massachusetts loge un peu plus de 50 % de ses étudiants. Par conséquent, le besoin de logements étudiants a une influence sur notre communauté, le prix des logements augmente les rendant moins abordables et limitant les taxes sur les services de la ville et les institutions. Les universités font déjà entendre leurs voix lors de la prise de décisions et font souvent progresser le développement ou ont une influence sur les impôts et les autres problèmes économiques. Je voudrais les voir prendre une partie de notre fardeau fiscal et de nos frais.»

En tant que membre du conseil municipal de la ville, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des habitants permanents de la ville?

«Mon district, le District 2, compte des étudiants qui vivent dans les dortoirs de UMass, dans des locations et appartements. Vous êtes mes électeurs comme tous les habitants. Je vous traiterai équitablement, en écoutant vos voix, vous demandant de participer à nos comités et à l’administration de notre ville, vous demandant vos idées et votre aide, de prendre les responsabilités nécessaires pour des collaborations créatives et réussies.»

Victor Andres Nunez-Ortiz, qui a reçu 442 votes à l’élection préliminaire, n’a pas répondu à notre demande d’interview.

Peter Vickery, président du comité de directeurs de la chambre de commerce d’Amherst, membre de l’assemblée des citoyens, ancien membre du conseil du gouverneur

Motivation pour se presénter aux élections : «Je participe parce que Amherst a besoin de plus d’emplois et de plus d’habitations. Toutes les autres choses – maintenir la qualité de nos écoles, conserver nos espaces publics et sauvegarder nos services municipaux – dépendent de la vitalité économique.»

Ses trois priorités :

  • «Maintenir l’excellence de nos écoles.»
  • «Conserver notre espace public.»
  • «Conserver nos services sociaux.»

Vickery, habitant d’Amherst depuis 19 ans et du deuxième district depuis 10 ans,  a reçu 434 votes à l’élection préliminaire.

Ce sera le premier conseil municipal de la ville d’Amherst. Comment imaginez-vous le fonctionnement du conseil au sein de la ville, et comment allez-vous contribuer à la réalisation de cette vision ?

«Le conseil a besoin de se concentrer sur la mise en place de politiques et de s’engager dans une surveillance efficace sans ingérance sur les activités du maire de la ville qui doit lui gérer la ville sans gêner le conseil municipal. C’est la seule façon de livrer les résultats que les électeurs attendent.»

Quel est le principal problème que doit affronter Amherst en ce moment ?

«Construire un climat qui encourage les petites entreprises locales à s’installer et se devélopper.»

A votre avis, quel rôle devraient avoir les universités locales dans la prise de décisions de la ville ?

«L’université est notre principal employeur et allié stratégique. Le conseil doit donc rappeler aux gens qui travaillent et étudient à UMass, Amherst College et Hampshire College qu’ils sont les bienvenus et qu’Amherst est leur maison. La ville peut faire plus pour capitaliser sur son statut de ville universitaire de Nouvelle Angleterre hébergeant le campus principal de l’Université du Massachusetts… De cette façon, en cas de problèmes la ville et les universités auront une meilleure chance de les résoudre efficacement.»

En tant que membre du conseil municipal de la ville, comment allez-vous équilibrer les intérêts des étudiants avec ceux des habitants permanents de la ville?

«Mon message aux étudiants est simple: Vous êtes les bienvenus; pour le moment c’est votre maison et j’espère qu’avec le temps vous aimerez de plus en plus cet endroit que vous déciderez de rester. Quelques électeurs habitent ici la majeure partie de l’année, et d’autres habitent ici toute l’année, mais nous avons les mêmes attentes et les mêmes responsabilités vis à vis de chacun, par exemple, le respect et la prise en compte de toutes les opinions.»

Kathrine Esten est journaliste au Collegian et peut être contactée à [email protected] et suivie sur Twitter @KathrineEsten.

Tanya Asnani est traductrice pour la version française et peut être contactée à [email protected]

Alix Fournier est l’éditrice pour la version française et peut être contactée à [email protected]

Leave a Comment

If you want a picture to show with your comment, go get a gravatar.




Navigate Left
  • Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

    Archives

    Paparo: Signing with Premier Lacrosse League a “simple decision”

  • Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

    Archives

    UMass softball’s seniors go out in style

  • Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

    Archives

    UMass’ season ends in the A-10 tournament with 8-2 loss to Fordham

  • Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

    Archives

    With its back to the wall, UMass delivers against Saint Louis

  • Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

    Archives

    Minutewomen struggle in opening loss against GW, rally back to beat St. Louis in elimination bracket

  • Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

    Archives

    Minutewomen seeking redemption in Atlantic 10 Tournament

  • Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

    Archives

    UMass softball looks to win first A-10 tournament since 2012

  • Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

    Archives

    UMass has season finale rained out after splitting double header with George Mason

  • Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

    Archives

    ‘Not Backing Down’ panel draws in hundreds of attendees despite legal controversy

  • Une séance de questions-réponses approfondie avec les candidats du deuxième circonscription pour le Conseil municipal de la ville de Amherst

    Archives

    UMass Permaculture Gardens available online in 360-degree view

Navigate Right