Débat sur le coût des rénovations du Student Union à L’Association du Gouvernement Étudiant

Le président Timmy Sullivan affirme que les frais de rénovation ne dépasseront pas les 25 millions de dollars prévus

%28Judith+Gibson-Okunieff%2FDaily+Collegian%29
Back to Article
Back to Article

Débat sur le coût des rénovations du Student Union à L’Association du Gouvernement Étudiant

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

(Judith Gibson-Okunieff/Daily Collegian)

By Leticia Medeiros, Margot Powers, and Florent Charrier

Hang on for a minute...we're trying to find some more stories you might like.


Email This Story






Avec moins de 50 pour cent des sénateurs présents, la réunion de L’Association du Gouvernement Étudiant (AGE) de l’Université du Massachusetts Amherst s’est concentrée sur l’assiduité des membres du cabinet et les rénovations en cours du bâtiment Student Union.

Le président de l’association, Timmy Sullivan, a présenté un rapport sur les rénovations du Student Union. Sullivan a dit avoir parlé avec le chancelier adjoint pour l’Administration et la Finance, Andrew Mangels, afin de vérifier la somme que les étudiants devront payer pour les rénovations.

Sullivan a déclaré : « Il n’y a aucune augmentation prévue de la somme qui sera demandée aux étudiants pour le projet. Les étudiants ont voté un budget de 25 millions de dollars pour le projet et les étudiants ne paieront que 25 millions pour le projet ».

La candidate pour la présidence Allie McCandless, qui se présente contre Sullivan, l’a critiqué pendant le débat de lundi dernier, affirmant qu’il n’a pas tenu sa promesse que les étudiants n’auraient pas à payer plus.

De plus, Sullivan a clarifié que l’Université n’a pas l’intention de dépenser 62 millions pour les rénovations, ce n’est que la somme maximum approuvée au cas où il y aurait des coûts supplémentaires inattendus. Les 12 millions supplémentaires viendront du budget de l’université dédié à la construction de nouveaux bâtiments, si besoin.

Plus tard dans la réunion, Althea Turley, qui siège au Comité des Affaires Administratives de l’AGE, a répondu à quelques questions des sénateurs à propos de deux motions mises à l’ordre du jour par le comité, concernant la présence des membres du cabinet aux assemblées.

Ces motions prévoient de confier au vice-président d’assemblée la responsabilité de surveiller la présence des membres du cabinet. En outre, les règlements seraient modifiés de sorte qu’au bout de trois absences, les membres seraient exclus pour inaction.

Quelques sénateurs ont exprimé leur inquiétude quant au fait que des exceptions ou des circonstances atténuantes n’étaient pas prévues pour excuser les absences. Turley a répondu que puisque les membres ont déjà la possibilité de donner procuration, il n’était pas jugé nécessaire de prévoir de circonstances atténuantes.

Il y avait aussi dans l’ordre du jour une motion qui, si adoptée, demanderait à l’Université de « se focaliser plus directement sur le soutien des étudiants souffrant de handicaps et l’inclusion du problème de la discrimination fondée sur la capacité physique dans sa campagne ‘Dignité et Respect’ » Il y avait aussi une motion visant à faciliter l’accès des étudiants aux conseils de la faculté.

En raison de l’important taux d’absentéisme lors de cette réunion, aucune motion à l’ordre du jour n’a pu être votée. Il est pour l’instant difficile de savoir quand elle pourront être discutées à nouveau.

À la fin de la réunion, la vice-présidente adjointe Rachel Ellis a remercié tout le monde d’être venu et a encouragé les membres de l’association à ne pas oublier de prendre soin d’eux en cette période d’élection.

Leticia Medeiros peut être contactée à [email protected]

Margot Powers est la traductrice pour la version française et peut être contactée à [email protected]

Florent Charrier est l’éditeur de la version française et peut être contacté à [email protected]