Des policiers d’Amherst applaudis pour leurs actions « qui ont sauvé des vies »

"Je suis fier de travailler avec d'aussi bons flics"

Collegian File Photo

Collegian File Photo

By Michael Connors, Meg Beauregard, and Florent Charrier

Hang on for a minute...we're trying to find some more stories you might like.


Email This Story






La police d’Amherst a annoncé que cinq policiers avaient reçu des lettres de louange pour des actes liés à un incendie qui avait nécessité l’évacuation de 21 étudiants au mois d’avril et à une noyade à Puffer’s Pond en mai.

Les officiers de police d’Amherst, Benton J. Carr, Daniel J. Welch, Justin H. Satkowski et Andrew C. Hulse, sont applaudis pour s’être précipités dans un immeuble en feu sur Main Street afin d’en évacuer les résidents. L’officier Kasey J. Nagle a quant à lui été félicité pour sa tentative de sauvetage de Jacob Johnson, un étudiant de l’Université du Massachusetts, l’année dernière.

La lettre de louange est le plus grand honneur qu’un officier puisse recevoir, a déclaré le chef de la police d’Amherst, Scott Livingstone. Livingstone a ajouté que cette récompense n’est que rarement déscernée et ne peut être attribuée à un officier que par un vote de ses pairs.

« Les critères sont définis par les officiers eux-mêmes et c’est assez rigoureux ; les officiers sont assez méticuleux. Je ne participe pas à ce processus, mon rôle est seulement de les passer en revue et de les approuver » a déclaré Livingstone. « Je pense que cela rend la récompense d’autant plus spéciale pour les officiers qui la reçoivent. »

Cependant, indépendamment de sa participation au processus de sélection, Livingstone a ajouté que selon lui, chaque officier ayant reçu la récompense en était digne.

Selon MassLive, Nagle aurait plongé dans le lac Puffer’s Pond et aurait nagé sur environ 75 mètres, dans de l’eau à 4°C, vers l’endroit où Johnson avait été aperçu pour la dernière fois pour tenter de le retrouver.

Andrew Hulse, l’un des officiers récompensés et membre de la police d’Amherst depuis 2012, nous a raconté le début de la matinée d’avril où il est intervenu dans l’immeuble en feu.

« Le premier officier a vu de la fumée sortir du bâtiment, du troisième étage. Et au moment de mon arrivée, je suis sorti de ma voiture de patrouille et j’ai vu des flammes sortir des fenêtres du troisième étage », a déclaré Hulse.

Les quatre officiers sur place se sont divisés en deux groupes de deux et sont entrés des deux côtés du bâtiment pour commencer à sécuriser le complexe d’appartements, a-t-il déclaré.

« Nous nous sommes séparés, deux et deux, puis nous sommes partis de chaque côté du premier étage et nous avons commencé à parcourir tout le bâtiment de manière systématique. On n’avait pas le temps de discuter, il fallait agir, nous n’avons presque pas eu besoin de nous parler », a déclaré Hulse.

Aux deux premiers étages, Hulse a trouvé les portes ouvertes ou non verrouillées et les résidents étaient encore éveillés. Au troisième étage, des portes étaient cependant toujours verrouillées.

« L’officier Welch m’a rejoint au troisième étage, où il a cassé une fenêtre avec sa lampe de poche et a déverrouillé la porte d’accès à l’étage pour nous permettre d’entrer » a déclaré Hulse.

Quant aux autres officiers à qui la lettre a été remise, Hulse a déclaré qu’il était fier de partager cet honneur avec eux.

« Ce sont des policiers exceptionnels et incroyablement courageux » a déclaré Hulse. « Je suis fier de travailler avec d’aussi bons flics… J’ai beaucoup de chance de travailler avec des collègues aussi extraordinaires. »

« C’est pour moi un très grand honneur d’être nominé par mes pairs et de recevoir cette récompense » a-t-il déclaré.

Michael Connors peut être contacté à [email protected]ou suivi sur Twitter @mikepconnors

Meg Beauregard est la traductrice pour la version française et peut être contactée à [email protected]

Florent Charrier est l’éditeur de la version française et peut être contacté à [email protected]