L’avenir de la Terre réside dans un carton de lait

De petits changements produisent dès à présent des résultats importants pour notre avenir

L%27avenir+de+la+Terre+r%C3%A9side+dans+un+carton+de+lait

Oatly Facebook

By Max Schwartz, Meg Beauregard, and Iris Thesmar

Paressant dans mon fauteuil en peluche, je fouilles les profondeurs de mon esprit pour un début engageant à cet article. Dès que je trouve un phrase meilleur que la précédente, je prends une gorgée de mon café au lait glacé. Il ne s’agit pas de café au lait ordinaire cependant, c’est un café au lait en conserve ce qui signifie qu’il est fait pour refléter la mousse et la consistance de votre cappuccino standard. Délicieux et efficace. Mais il y a un hic, tellement étonnant que personne de plus de 40 ans ne le boit: il n’est pas fait avec du vrai lait.

Je sais que la plupart de mes lecteurs sont déjà d’accord avec moi ou ont grandi avec un laitier local, mais ce lait est spécial. Il s’agit du lait d’avoine et c’est une alternative au lait laitier qui ressemble beaucoup au niveau du goût, de la consistance, et de la couleur du lait de vache ordinaire. Cependant, la différence entre ce lait merveilleux et le lait de vache est que le lait d’avoine est moins calorique possède plus d’avantages pour la santé, et surtout son impact environnemental est beaucoup plus mince. C’est le lait que nous devrions commencer à utiliser.

Beaucoup diront qu’il est inutile de changer certaines de leurs préférences comme le lait qu’ils boivent, car il y a des problèmes environnementaux plus importants qui affligent notre Terre, comme la surpopulation et les émissions excessives de dioxyde de carbon. Bien que ces questions soient cruciales pour notre compréhension du changement climatique, nous serions négligents de commencer si haut sur l’échelle. C’est comme courir pour la première fois et commencer avec un marathon. Contrairement à la plupart de nos problèmes, le changement climatique est un sprint, pas un marathon. Si nous voulons lutter contre le changement climatique, nous devons commencer petit, aussi petit qu’un verre de lait.

Selon ce graphique fourni dans une étude d’Oxford de 2018, un verre standard de 200 ml de lait de vache, près de 0,6 kg (1,3 lb) d’émissions de dioxyde de carbone, nécessite plus de 1,5 mètre carré de terre et près de 120 litres (31,7 gallons) d’eau. Pour mettre cela en perspective, prendre un bain, en moyenne, ne nécessite que 113 litres d’eau ou 94 litres pour une douche de 10 minutes.

Un verre de 200 ml de lait d’avoine produit par contre environ 0,2 kg (0,44 lb) d’émissions de dioxyde de carbone, nécessite moins de 0,5 mètre carré de terre et moins de 20 litres (5,2 gallons) d’eau à produire. La seule autre alternative au lait qui produit moins d’émissions de dioxyde de carbone est le lait d’amande, mais un verre de 200 ml de lait d’amande nécessite environ 80 litres d’eau. Cela nous amène à une autre question: pourquoi le lait d’avoine?

Bien que le lait d’avoine offre beaucoup d’avantages pour la santé et a une empreinte carbon relativement faible, il existe d’autres alternatives au lait qui offrent des avantages similaires. Le lait de soja, par exemple, produit un peu plus d’émissions de dioxyde de carbone, mais utilise moins de terres et d’eau que le lait d’avoine. Le problème est que le lait de soja a un goût terrible et quelque part dans cette discussion se trouve la préférence des utilisateurs.

Une fois que vous avez décidé que vous êtiez prêt à utiliser d’autres substituts du lait, il s’agit de savoir quel lait a le meilleur goût dans vos céréales, est le plus soluble dans votre café et a l’air le plus joli dans votre réfrigérateur. De tous les substituts du lait, le lait d’avoine ressemble plus à du lait bien des produits laitiers dans la consistance et le goût. Les testeurs de foodandwine.com ont décrit le lait d’avoine comme «beurré, épais et très proche du vrai lait». Michael Sullivan du Wirecutter dit: « Il n’a pas surpuissance quand agité dans le café, et bien mélanger sans séparer. »

Si cela ne suffit pas, prenez-le à un connaisseur de café autoproclamé comme moi, qui écrit sur le café et boit son café au lait d’avoine tous les jours: c’est le meilleur lait. D’une part, le lait d’avoine dure beaucoup plus longtemps que le lait laitier normal. En moyenne, la date limite de consommation du lait d’avoine est généralement quelques mois après qu’il soit placé sur sur les étagères. En comparaison du lait laiterie doit être consommé 5 à 7 jours après son ouverture.

Il convient également de mentionner que beaucoup des adultes américains et 65% de la population mondiale (4,875 milliards) sont intolérants au lactose dans une certaine mesure. Ce n’est même pas logique que les gens boivent du lait de vache, et encore moins du lait qui émet plus de dioxyde de carbone, nécessite plus de terre et plus d’eau que l’avoine lorsque le goût ne diffère guère. Si nous ne commençons pas à prendre ces préférences laitières au sérieux, elles reviendront nous hanter.

Notre Terre s’effondre sous notre poid et la fondation qui a créé les plus hautes montagnes et les vallées les plus profondes s’estompe à mesure que vous lisez ceci. Le ciel de San Francisco est orange vif tandis que les glaciers arctiques fondent à la seconde. Ce que je gagne en écrivant cet article, c’est quelques gorgées de plus de mon café au lait en conserve. Mais ce que nous gagnons à le lire n’a pas de prix: le passage vers une planète plus saine. Nous devons nous rappeler que le changement ne doit pas être importante pour être significative.

Alors commençons par déposer la laiterie et ramasser de l’avoine.

Max Schwartz est un columniste au Collegian peut être joint à [email protected] et suivi sur Twitter @maxwschwartz

Meg Beauregard est la traductrice pour la version française et peut être contactée à [email protected]

Iris Thesmar est l’éditrice de la section française du Collegian et peut être constactée à [email protected]