Des étudiants de Latinx partagent leurs expériences sur le campus pendant #IamLatinxUMass

Deux étudiants de Latinx UMass se sont joints à une session de questions-réponses en direct sur Instagram vendredi soir où ils ont répondu à des questions sur leurs expériences uniques sur le campus et les ressources qui les ont aidés à réussir.

Des+%C3%A9tudiants+de+Latinx+partagent+leurs+exp%C3%A9riences+sur+le+campus+pendant+%23IamLatinxUMass

Nina Walat / Daily Collegian

By Kelly Palacios, Meg Beauregard, and Iris Thesmar

Les étudiants de Caribbean Ancestry ont organisé une séance de questions-réponses en direct vendredi soir où deux leaders étudiants de Latinx ont parlé de leurs expériences à l’Université du Massachusetts. Luana Rodrigues Dos Santos, une majeure en psychologie, est une étudiante de première génération et récipiendaire du DACA et présidente de la Lusophone Student Alliance et de son sous-groupe, la Brazilian-American Student Alliance. L’autre orateur, Luis Rodriguez, est un des principaux responsables des opérations et de la gestion de l’information et le fondateur d’El Barrio, la première communauté résidentielle définie par Latinx dans l’histoire d’UMass.

En tant qu’étudiant Latinx dans une institution à majorité blanche, ils ont tous deux partagé qu’ils avaient eu du mal au début à trouver une communauté. Sur les 23 515 étudiants de premier cycle inscrits à l’UMass, seuls 8% s’identifient comme hispaniques/latino-américains, selon University Analytics and Institutional Research.

«Si vous savez quelque chose sur Everett, vous savez que le Brésil a simplement fait ses valises et a déménagé là-bas», a déclaré Santos à propos de sa ville natale. «Si vous venez de cet environnement et que vous vous rendez à Amherst, c’est complètement différent. Donc, les gens de cette région ont beaucoup de pression pour recréer le sens de cette communauté. »

Rodriguez partageait des sentiments similaires et a déclaré qu’en arrivant à UMass, c’était un ajustement difficile d’être la seule personne de couleur dans la plupart des espaces et de se sentir comme s’il était «placé dans un endroit où il devait représenter tous les Latinos. Étant noir, autochtone et latin, il a dû concilier ses propres problèmes d’identité pour la première fois lorsque les gens lui ont demandé son origine raciale et ethnique.

Mais les deux seniors ont pu trouver une maison dans les communautés Latinx à UMass où les gens ont partagé leurs intérêts et leurs identités culturelles.

«Plus que tout, je me suis tourné vers des organisations individuelles qui m’ont accueilli et m’ont traité comme faisant parti de la famille dès le premier jour», a déclaré Rodriguez. Il est actuellement vice-président de La Unidad Latina, la seule fraternité Latinx à UMass, est sur les e-boards de Latinos Unidos, et le fondateur et créateur d’El Barrio. «Ce sont les organisations qui m’ont vraiment maintenu à flot.»

Les groupes sur le campus ne sont pas les seuls endroits où ils ont pu trouver du soutien. Santos a partagé que son conseiller en psychologie était l’un de ses plus grands soutiens et la raison pour laquelle elle a pu trouver d’excellents stages et réussir sur le plan académique.

«Toute ma vie, en particulier en tant qu’étudiant de Latinx, a résolu les choses par moi-même parce que je suis la première génération et que mes parents ne savent rien à ce sujet», a déclaré Santos. «(Mes conseillers) étaient les personnes qui m’ont ouvert la vie universitaire, en ce sens que je n’ai pas à résoudre les problèmes par moi-même.»

Son plus gros conseil? Faites connaissance avec vos professeurs et conseillers. “Vous ne réalisez pas à quel point vous en avez besoin avant de le faire.”

L’animateur des questions-réponses, Victor Del Carmen, a fait écho à la déclaration et a déclaré que trouver des mentors était ce qui avait vraiment changé son expérience UMass.

«Même si je ne suis qu’en troisième année, j’ai eu beaucoup de relations et rencontré des personnes qui sont devenues mes mentor. De plus, ils m’ont guidé tout au long du processus où j’ai essayé d’obtenir mon diplôme et d’avoir un avenir prospère après UMass », a déclaré Del Carmen.

Ils ont encouragé tous les étudiants de premier cycle de Latinx, en particulier les premières années qui pourraient ne pas être sur le campus, à s’impliquer de toutes les manières possibles.

«Trouver une communauté à laquelle vous êtes lié est si important. J’avais une tonne de problèmes d’identité en tant que recrue et je voulais trouver mon groupe », a déclaré Santos. «Le simple fait d’avoir cette famille, c’est comme un petit coin de maison.»

Kelly Palacios peut être contactée à [email protected] Suivez-la sur Twitter @kellydpalacios.

Meg Beauregard est la traductrice pour la version française et peut être contactée à [email protected]

Iris Thesmar est l’éditrice de la section française et peut être jointe à [email protected]